Interview de Helen Harris et Gina Figueira, les deux créatrices de la gallerie d’art en ligne StArt Art.

Gina Figuera

Pouvez-vous vous présenter? Votre parcours?

Nous sommes tous les deux nées et avons grandi à Windhoek, en Namibie avec nos racines ancrée dans la communauté artistique.

Gina a reçu un diplôme spécialisé en beaux-arts (sculpture) de l’université actuellement connue sous le nom de Rhodes (UCKAR) en 2015. Helen a obtenu un diplôme avec mention en beaux-arts (sculpture), et en anthropologie, en 2014 de l’Université de Cape Town.

Depuis l’obtention de nos diplômes, nous avons travaillé activement dans le monde de l’art namibien, en organisant des expositions pour les secteurs public et privé. En 2016 et 2017, nous avons travaillé à la National Art Gallery of Namibia en tant que conservatrices. Pendant ce temps, nous avons tissé des liens étroits avec les artistes namibiens et la communauté artistique.

Start Art Gallery est le produit de notre vision commune sur l’avenir de l’art namibien.

Helen Harris

Pourquoi avez-vous créé Start Art Gallery?

En tant que galerie indépendante, nous mettons nos artistes en contact avec des acheteurs. Nous consultons également les acheteurs qui recherchent quelque chose de spécifique, ce qui signifie que nous pouvons également faciliter les commandes d’œuvres d’art.

Nous sommes constamment à la recherche d’occasions pour montrer le travail de nos artistes.

Cependant, nous sommes également sélectifs dans le choix du lieu et du moment où leur travail est présenté. Par exemple, nous n’exposerions jamais une œuvre d’art si nous ne voyions pas d’opportunité de vente et d’exposition pertinente. De même, nous n’exposerions pas dans un espace qui rend les œuvres d’art elles-mêmes vulnérables aux dommages.

Nous parlons souvent avec des chercheurs sur l’art et les artistes namibiens, ce qui, avec notre présence en ligne, aide à constituer des archives pour s’informer sur l’art en Namibie.

Cet ensemble croissant de connaissances est l’une des choses qui nous passionne le plus, c’est pourquoi nous multiplions les occasions pour écrire et encourager l’écriture sur l’art namibien.

L’aspect le moins commercial de notre travail implique des conversations avec nos artistes qui prennent de nombreuses formes. Nos relations avec les artistes avec lesquels nous travaillons sont la partie la plus importante de ce que nous faisons. C’est aussi pourquoi nous travaillons avec relativement peu d’artistes, plus nous prenons d’artistes moins nous avons de temps pour exposer, commercialiser et organiser le travail de chaque individu.

À travers le site Web, quel est votre objectif?

L’espace en ligne est une archive, même si une œuvre d’art se vend, elle peut toujours être consultée en ligne. Lorsque l’art est collectionné par des particuliers, il entre généralement dans une maison où il est rarement vu par un public plus large.

Les sites Web d’artistes et les galeries en ligne créent une plateforme à long terme permettant aux chercheurs et aux artistes de visualiser des œuvres qui ne sont plus visibles par le public. La vente de travail en ligne ouvre également le marché, des gens du monde entier peuvent désormais s’intéresser au travail que nous exposons en ligne. Les acheteurs recherchent le moyen le plus simple d’accéder aux œuvres d’art, et de plus en plus de gens adoptent Internet comme moyen d’accéder à ces œuvres.

De plus, en mettant des échantillons de leur travail en ligne, les artistes peuvent mettre leur travail en dialogue avec d’autres œuvres d’autres artistes dans d’autres pays sans prendre en charge, par exemple, les coûts liés à l’organisation d’une foire à l’art dans d’autres pays.

Cela peut ne pas être aussi rapide et impactant que le réseautage en face à face lors d’une foire dédiée à l’art, mais c’est une opportunité pour les artistes peinent à obtenir les fonds suffisants.

Comment les arts en Namibie poeuvent-ils prendre davantage de place et devenir plus professionnels?

Nous espérons que la plateforme en ligne de StArt Art peut être une passerelle facile pour les habitants qui ne sont pas basés à Windhoek ainsi que les visiteurs internationaux pour accéder à des œuvres d’art namibiennes passionnantes et uniques.

Nous souhaitons également que cette plateforme soit une passerelle pour nous-mêmes afin d’accéder à plus de réseaux et d’organisations artistiques à travers le monde pour faire avancer cette cause. En ayant une présence en ligne en tant que galerie, nous pouvons plus facilement rejoindre les conversations des autres galeries et communautés artistiques présentes dans le reste du monde.

Quelle est la popularité des arts en Namibie? Voyez-vous un intérêt croissant pour les arts?

Comme dans de nombreux autres pays, les arts sont souvent sous-évalués et / ou sous-financés au niveau amateur (dans les écoles, etc.) ainsi qu’au niveau professionnel. Cependant, nous avons constaté un intérêt croissant pour les arts namibiens à la fois dans les communautés locales et internationales.

Comment pourrions-nous encourager la jeune génération à s’impliquer dans les arts, à libérer son potentiel et ses talents?

L’accès à l’éducation artistique en Namibie est très limité à une minorité des écoles aux niveaux primaire et secondaire. Au niveau supérieur, il n’y a que deux options pour poursuivre l’apprentissage.

Si les perceptions changeaient pour faire de l’éducation artistique une vraie priorité en termes de financement, alors nous pourrions voir plus de jeunes choisir les arts visuels comme carrière.

Cela étant dit, il y a beaucoup de jeunes artistes qui ont décidé de le faire malgré tout, et ce sont les artistes que nous essayons de soutenir. C’est là que le grand public a un rôle à jouer en s’impliquant pour soutenir ces artistes et l’industrie en investissant dans des œuvres d’art locales pour leur maison ou leur bureau.

La plus grande réussite serait de faire progresser l’industrie à un niveau tel que des artistes gagnent réellement leur vie grâce à leur travail encouragerait également davantage de jeunes à faire de même.

Dans quelle mesure le travail de l’artiste africain / namibien influence-t-il la culture dans laquelle il a été créé?

Comme pour les arts visuels dans n’importe quel pays, société ou communauté, l’artiste travaille en relation avec son environnement, les idées de l’époque, les idées originales, les outils à sa disposition, etc.

L’art est souvent considéré comme un dialogue visuel avec le contexte dans lequel il est créé.

Quels sont les défis auxquels les arts en Namibie doivent faire face?

De nombreuses personnes semblent encore penser que la Namibie est en quelque sorte en retard ou séparée du reste du monde. Il s’agit d’une notion auto-entretenue qui, selon nous, n’appartient qu’à des personnes qui se promènent avec des oeillères ou une faible ouverture d’esprit.

S’ils accordaient un peu plus d’attention, ils verraient que la Namibie est parfaitement en phase avec ce qui se passe dans le monde.

Beaucoup plus de gens nous abordent aussi avec enthousiasme et avec une vision claire du potentiel de l’art namibien. L’art africain gagne de plus en plus d’attention à l’échelle mondiale et c’est à nous de nous assurer que nous nous intégrons dans ces dynamiques et ces récits nouveaux autour de l’art mais aussi de l’histoire africaine.

Qu’est-ce qui rend les arts namibiens spéciaux?

Les artistes présentés sur notre site Web ont des approches et une esthétique très différentes. Cependant, ils ont en commun d’être tous des artistes professionnels. Ces artistes se consacrent à leur carrière et c’est quelque chose de fondamental pour nous.

En tant qu’artistes professionnels, ils entre eux il y a une vraie émulation. Des artistes plus établis à la jeune génération, tous les artistes représentés sont engagés dans une réflexion consciente et critique aussi sur leur travail, le contexte et le discours contemporain sur les arts visuels.

Le projet  »This is My Time » : Série de portraits d’africains

Cette interview fait partie du projet  »This is My Time ». Série de portraits d’Africains engagés dans différents projets (éducatifs, sociaux, environnement, vie sauvage) afin de mettre en valeur leurs actions qui changent la vie en mieux de leurs concitoyens et aussi de sensibiliser aux enjeux africains.

Voyagez autrement avec Talents d’Afrique

En lien avec notre engagement social et notre volonté de redonner un véritable sens au voyage, nous avons lancé  »Talents d’Afrique ».

Avec Talents d’Afrique, au moment de choisir votre voyage, vous parrainez un talent qui correspond à l’un de vos centres d’intérêts, à l’un de vos sensibilités ou avec laquelle et/ou lequel vous avez une affinité.

Par exemple, vous êtes passionné d’art. Choisissez un artiste. L’éducation est votre credo. Choisissez une personne engagée dans un projet éducatif. Etc.

Lors de votre voyage, vous rencontrez votre Talent d’Afrique afin d’établir un véritable lien humain. Une occasion d’entendre son histoire, de comprendre son action, d’échanger sur vos vies respectives et de lui apporter votre expérience.

Une rencontre humaine unique.

Avec Talents d’Afrique, dès le départ de votre voyage, l’humain est au centre de votre projet.